metadata

Qu'est-ce que la cyphose ou hypercyphose?

L'hypercyphose est une difformité de la colonne vertébrale dans laquelle la courbure dorsale (cyphose normale) se trouve accentuée au point de provoquer un dos arrondi et une flexion du thorax vers l'avant. Ce désordre peut parfois se développer pendant la croissance et s'aggraver à l'âge adulte, mais il peut également survenir en raison de changements dégénératifs liés au vieillissement. Par raccourci, on utilise souvent le terme cyphose pour parler de l'hypercyphose.

Il est important de faire ici la distinction entre une cyphose thoracique (courbure vers l'arrière) considérée comme normale (par opposition à l'hypo ou l'hypercyphose) et la cyphose cervicale ou lombaire qui sont, par définition, carrément anormales, car la région du cou et du bas du dos doivent présenter une courbure plutôt vers l'avant (lordose) pour un alignement idéal et une santé optimale de la colonne vertébrale et du système nerveux.

On distingue plusieurs types d'hypercyphose thoracique, les plus courantes sont énumérées ici selon leur cause (étiologie) :

Cyphose

Hypercyphose posturale (parfois aussi appelée idiopathique) : résulte habituellement d'un maintien postural inadéquat qu'il est en général possible d'améliorer au moyen de soins de remodelage appropriés, surtout chez le sujet plus jeune, car aucune difformité significative des os de la colonne vertébrale n'est identifiable.

Cyphose

Hypercyphose de Scheuermann : est une déformation structurelle localisée de la colonne vertébrale, le plus souvent au niveau thoracique, qui engendre une difformité esthétique du dos du patient en général assez marquée. Elle est le résultat de la maladie de Scheuermann, qui affecte au moins trois segments vertébraux consécutifs et dont la cause est encore à ce jour inconnue. Comme il s'agit d'une difformité spinale à proprement parler, au même titre que la scoliose, il n'est pas possible pour le patient de redresser sa posture au moyen d'effort musculaire seulement.

La douleur est souvent présente chez les personnes affectées par cette condition. Une gamme de modalités thérapeutiques leur est offerte afin de traiter à la fois la difformité elle-même et la douleur qu'elle peut entraîner.

Cyphose

Hypercyphose par tassement vertébral : est une condition où l'insuffisance de la matrice osseuse au niveau des vertèbres les rend très friables et donc plus vulnérables aux fractures, comme dans les cas d'ostéoporose. Elle peut aussi plus rarement être le résultat d'un traumatisme ponctuel ayant occasionné une fracture vertébrale, laissant ainsi la colonne dans une position de flexion vers l'avant.

Camptocormie ou syndrome du dos courbé : affecte les sujets plus âgés et résulte d'un redressement de la courbure au bas du dos (lordose aplatie ou cyphose lombaire) qui a pour effet de projeter en avant le haut du corps et fait en sorte que le patient doit éventuellement plier les genoux pour regarder en avant. Cette condition peut être associée ou non à la scoliose dégénérative De Novo, à un syndrome parkinsonien, à une dystonie ou à des désordres neuromusculaires et elle affecte considérablement la mobilité et la qualité de vie du patient, en plus de réduire son espérance de vie. Un traitement, surtout palliatif, peut lui être proposé afin de l'aider à mieux vivre, car il s'agit d'une pathologie dégénérative liée au vieillissement qui affecte des sujets le plus souvent déjà diminués physiquement.

L'hypercyphose peut toucher différentes portions de la colonne vertébrale thoracique comme en témoignent ces images (La ligne verte représente l’idéal, la ligne rouge la configuration anormale de la cyphose du patient) :

Cyphose

Colonne vertébrale idéale    

Cyphose

Hypercyphose haute    

Cyphose

Hypercyphose moyenne    

Cyphose

Hypercyphose basse    

Cyphose

Hypercyphose :
courbure dorsale exagérée

 

Cyphose

Hypocyphose :
courbure dorsale insuffisante

La ligne verte représente la courbure idéale et la rouge celle que forme la colonne vertébrale du patient vue de profil.

Les conséquences de l'hypercyphose

Alors que les courbes peu accentuées risquent moins d'affecter la qualité de vie du patient, les hypercyphoses plus sévères peuvent avoir un impact sur sa santé en affectant diverses fonctions vitales. Cette position prostrée de façon prolongée a pour effet de comprimer le cœur et les poumons (syndrome d'insuffisance thoracique), d'affecter la fonction neurologique, musculaire, digestive et même de réduire l'espérance de vie, en plus d'occasionner des douleurs souvent invalidantes.

Comme la cyphose peut éventuellement entraîner ces conséquences désastreuses, il est clair qu'un traitement préventif comme SpineCor®, visant les aspects neurologique, musculaire et squelettique de la maladie sera un plus pour le patient. On peut également y combiner des exercices spécifiques à la cyphose et des soins de remodelage en chiropratique pour potentialiser son effet.